Riesling

Riesling

Cépage spécifique de la vallée du Rhin, il fut implanté en Alsace dès le XV siècle mais ne fut véritablement développé qu’au cours du XIX siècle. Avec ses petites grappes à grains serrés et mouchetés, c’est un plant tardif, peu exposé aux risques de gelée printanière. Sa maturation s’achève même par basse température, et il est toujours vendangé le dernier. Il donne un vin nerveux, droit et racé, aux arômes végétaux, qui a la particularité d’évoluer vers une expression franchement minérale.

Les accords vins-mets   Ses points forts : Sa charpente, sa nervosité, sa minéralité, son côté dominateur.
A recommander avec :
– La truite au bleu
– Les huîtres
– La matelote d’anguilles
– Le saumon fumé
– Le tartare de saumon
– L’andouillette
– Le sandre et le brochet à la crème
– La sole aux nouilles alsacienne
– Le Saint-Pierre à l’oseille
– Les filets de rougets poêlés
– Le poulet à l’estragon
– Le coq au Riesling, avec des spätzele
– L’escalope de foie d’oie
– Le gigot de pré-salé, avec un gratin de pomme de terre
– Le schiffala (palette de porc fumée)
– La choucroute garnie à l’alsacienne
– Les crottins de chèvre

No comments.